Femme Ingénieure

Saison 3, épisode 10 - Stagiaire, mode d'emploi

« If you're offered a seat on a rocket ship, don't ask what seat! Just get on. » - Sheryl Sandberg

« The only way to do great work is to love what you do. If you haven't found it yet, keep looking. Don't settle. As with all matters of the heart, you'll know when you find it. » - Steve Jobs

« Ce qui unit les Hommes, c'est l'amour du métier. » - Antoine de Saint-Exupéry

Les stages occupent une place fondamentale dans le cursus de nos futures ingénieures. Impératifs en 3e, 4e et 5e années, ils les immergent dans un environnement professionnel pour une durée pouvant aller jusqu'à six mois, voire plus. Les services relations-entreprises de l'EPITA, de l'ESME Sudria et de l'IPSA proposent de nombreuses offres et accompagnent les étudiantes dans leurs recherches. Des forums dédiés sont également organisés plusieurs fois dans l'année en présence d'entreprises du secteur. Alexia, Chloé, Maité et Nina racontent leurs différentes expériences en tant que stagiaires.

saison-3-episode10--grand.gif

Opération recherche de stage

Les écoles offrent de nombreux outils à destination des étudiants. Ils peuvent poster leurs candidatures et parcourir les annonces sur des plateformes intranet. Ils rencontrent directement les recruteurs lors des Forums entreprises et métiers. Des rendez-vous individuels sont également possibles sur demande. Chloé (IPSA 5e année) a trouvé ses différents stages grâce à des Anciens de l'école. Elle travaille d'ailleurs avec deux d'entre eux en ce moment. La recherche des stages à l'étranger fonctionne de façon similaire et de nombreuses annonces sont aussi disponibles. « Cependant, n'hésitez pas à vous y prendre tôt, rappelle Maïté (EPITA 5e année), les procédures d'acceptations et de visa sont souvent longues, ne vous faites pas prendre par le temps ! » Enfin, il ne faut pas hésiter à faire jouer son réseau et ses connaissances. « J'ai trouvé mon premier stage grâce à un ami qui connaissait l'entreprise, raconte Maïté (EPITA 5e année). Le deuxième m'a été conseillé par un étudiant de l'EPITA, qui l'avait trouvé sur l'intranet de l'école. Et j'ai obtenu mon stage actuel au cours du Forum entreprises : lors d'une simulation d'entretien, je me suis trouvée en face d'un recruteur de SAP, une entreprise européenne spécialisée dans la conception et la vente de logiciels. Mon profil les intéressant, il m'a proposé de postuler. »

Les premiers stages, un avant-goût de la vie active

Ils sont l'occasion pour les futurs ingénieurs de découvrir le fonctionnement d'une entreprise ou d'acquérir ou de confirmer des compétences. Alexia (ESME Sudria 1re année) l'a déjà trouvé : « Des amis à moi travaillent dans une entreprise aux États-Unis qui correspond à mes études. J'ai postulé, mais je n'ai pas encore assez d'expérience pour qu'ils m'accueillent cette année. J'ai finalement trouvé un stage dans un Summer Camp de quatre semaines, toujours aux États-Unis. Je vais pouvoir améliorer mon anglais. » Chloé (IPSA 5e année) a effectué son premier stage dans une concession automobile Renault à Chambéry pendant deux mois : « J'ai vraiment découvert le milieu professionnel : la vente, le service après-vente, l'atelier, la comptabilité... » Quant à Nina (IPSA 2e année), elle a vécu sa première expérience chez Thales Communications & Security, à Gennevilliers pendant quatre semaines. « Certains jours, je travaillais sur les essais de différents produits et d'autres, j'observais ce que faisait les autres équipes, précise-t-elle. On m'a expliqué à quoi servaient chaque machine et les différents projets développés. Ce qui m'a le plus plu, c'est d'assister au salon Eurosatory réservé aux professionnels et dédié à l'Armée de Terre. »

Stages de 3e et 4e année : le début des responsabilités

Plus les années passent, plus les postes qu'occupent les étudiants demandent de l'implication et des responsabilités. En 4e année, Chloé (IPSA 5e année) s'est occupée d'essais pour un logiciel de la Snecma, une société française spécialisée dans les moteurs de l'industrie aéronautique et spatiale. « Je suis resté quatre mois chez Cyberjet, l'entreprise qui a développé le logiciel. Ma tâche était de tester toutes ses fonctionnalités. Les gens ont été très accueillants et j'ai pu voir beaucoup de choses différentes. » Après un premier stage dans une petite structure où elle a mis en place un système de gestion d'un site Internet, Maïté (EPITA 5e année) a effectué le deuxième dans une startup, Neo9 : « J'ai beaucoup apprécié le contact avec les clients. J'ai aussi appris à m'adapter quand je parlais à des collègues qui ne possédaient pas forcément un langage technique. Enfin, j'ai aimé le travail en équipe réduite et la possibilité d'être polyvalente. »

Stage de fin d'études : des ambitions professionnelles qui se précisent

D'une durée minimum de six mois, c'est une étape incontournable avant l'obtention du diplôme. Il est souvent un formidable accélérateur de carrière et débouche pour certains sur un contrat. En ce moment, Chloé (IPSA 5e année) travaille en tant que consultante chez Bugatti, spécialiste des trains d'atterrissage : « Nous mettons en place un projet de gestion des flux financiers, logistiques, ventes... Le plus compliqué, c'est les différentes notions à apprendre une fois en entreprise : les chartes et nomenclatures, l'organisation des notes et comptes rendus... Je travaille pour une entreprise française, mais le projet est en anglais. Il m'a fallu acquérir le vocabulaire technique et les acronymes. » Maïté (EPITA 5e année) est en stage de fin d'études chez SAP : « Nous sommes organisés en petites équipes. Dans notre bureau par exemple, nous nous répartissons les différents projets et travaillons sur certains en groupe. Mon rôle : mettre en place une fonctionnalité de binding dans le logiciel existant, c'est-à-dire de la catégorisation automatique de données. J'ai eu un peu plus de mal à aller vers les gens au début et à poser des questions, mais maintenant que je me suis habitué à l'environnement, tout se passe bien ! »



Bonus : Douze personnalités qui ont elles aussi été un jour stagiaires : www.businessinsider.com/12-famous-people-who-paid-their-dues-as-interns-2011-6?op=1&IR=T



Rendez-vous la semaine prochaine, nos étudiantes vous feront découvrir les projets d'ingénierie, de sciences et d'informatique auxquels elles auraient rêvé participer...


Retournez à la saison 3, épisode 1: Engineer girls are coming... (1/2)

Retournez à la saison 3, épisode 2: Engineer girls are coming... (2/2)

Retournez à la saison 3, épisode 3: Et toi, tu fais quoi en 604 800 secondes ?

Retournez à la saison 3, épisode 4: De toutes les matières, c'est l'électromagnétisme que je préfère !

Retournez à la saison 3, épisode 5: Toutes ces femmes que j'admire...

Retournez à la saison 3, épisode 6: « Et toi, t'as déjà envoyé une sonde sur Pluton ? »

Retournez à la saison 3, épisode 7: Le meilleur moyen de réussir son année

Retournez à la saison 3, épisode 8: La Ligue des découvreurs extraordinaires !

Retournez à la saison 3, épisode 9: Étudier au bout du monde



Laissez un commentaire


Saisissez les caractères que vous voyez dans l\'image ci-dessus.