Femme Ingénieure

Saison 3, épisode 11 - Devenir ingénieure pour changer le monde

« Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel. » - Dalai Lama

« La chose importante à garder en tête est qu'il ne faut jamais attendre une minute pour commencer à changer le monde. » - Anne Frank

« I believe it's time that women truly owned their superpowers and used their beauty and strength to change the world around them. » - Janelle Monae

À travers le temps et l'Histoire, les ingénieurs ont prouvé qu'ils étaient capables de changer le monde. Construire la plus haute tour de la planète à Dubaï (la Burj Khalifa, 828 mètres), le plus important barrage électrique en Chine, la Station spatiale internationale ou décoder le génome humain, rien ne semble impossible pour ces femmes et ces hommes dont nos futures ingénieures aiment s'inspirer. Cette semaine, elles nous parlent de ces projets auxquels elles auraient rêvé participer.

saison3,-episode-11---big.jpg

Hydroliennes et énergies alternatives

Alexia (ESME Sudria Lille 1er année) est attirée par la mer depuis toute jeune et rêverait de participer à des projets autour des hydroliennes. Ces turbines hydrauliques sont situées au fond de la mer, proches des côtes, et fonctionnent sur le même principe qu'une éolienne, en transformant l'énergie de l'eau en mouvement, en énergie mécanique, convertie ensuite en électricité. « Ce qui me plaît, c'est qu'on utilise la force que possèdent les mers et les océans pour produire de l'énergie, explique Alexia. L'eau a une puissance incroyable, visible dans les courants ou les vagues. Il suffit d'observer l'océan un jour de fort coefficient pour s'en rendre compte ! » Beaucoup d'ingénieurs travaillent sur les problématiques d'énergies renouvelables et naturelles. Ils collaborent également avec des spécialistes de la faune et de la flore sous-marine pour éviter toute dégradation des fonds marins ou d'extinction d'espèces due à la mise en place des hydroliennes. « J'aime ce travail sur les énergie alternatives, ajoute-t-elle. L'aspect très concret et utile à la société me plaît beaucoup. Un programme "troisième révolution industrielle", dédié à ces innovations, a été mis en place dans la région Nord-Pas-de-Calais et cela me donne très envie de travailler dans le domaine des énergies. »

Le projet Skype Translator

En mai 2014, Skype a présenté sa nouvelle fonctionnalité : Skype Translator. Cet outil traduit instantanément une conversation d'une langue à une autre. Disponible dès le début, l'anglais et l'espagnol ont été rejoints par l'italien, le mandarin, le français, l'allemand et le portugais. L'utilisateur a la possibilité d'entendre ses messages instantanés dans la langue qu'il désire ou de couper le son pour obtenir une traduction sous forme de texte. « C'est un projet très important qui est toujours en cours de développement, précise Maëlie (IPSA 2e année). Des premiers tests ont été réalisés pour que l'outil soit disponible pour le grand public et que l'usage s'étende à d'autres plateformes que Skype. Ce que je trouve intéressant, au-delà de l'aspect technique, c'est que Skype Translator réduit les distances géographiques. On passe de plus en plus de temps à échanger avec des gens qui sont parfois à l'autre bout du monde et c'est génial de savoir que l'on n'aura plus besoin de parler la même langue pour se comprendre. J'aime le fait que ce genre de projets soit utile aussi bien au grand public qu'aux professionnels. »

Shazam, l'application musicale devenue une référence

Maité (EPITA 5e année) aime chercher des idées de projets utiles à la vie quotidienne : « Par exemple, j'aurai adoré prendre part à l'élaboration de Shazam. C'est typiquement le genre de problématique qui m'intéresse en informatique et le type d'idée que je souhaiterai avoir : des applications utiles dans la vie de tous les jours. » Au départ, Shazam était une application de reconnaissance de chansons, déjà enregistrées dans une base de données. Au fur et à mesure, cette base s'est élargie, notamment grâce aux apports des utilisateurs. Aujourd'hui, Shazam est une application musicale de référence et aucun concurrent ne l'a inquiétée jusqu'ici. Des améliorations ont été apportées, l'affichage des paroles de chanson par exemple. Shazam a également mis en place des partenariats avec des artistes, des séries télé ou des marques de vêtements. « J'aurai aimé participer au développement de la technologie de reconnaissance vocale, explique-t-elle. Elle allie de la technique et de la physique des ondes pour être capable de transformer numériquement des données analogiques. »

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir quelles sont les ambitions professionnelles de nos futures ingénieures....


Retournez à la saison 3, épisode 1: Engineer girls are coming... (1/2)

Retournez à la saison 3, épisode 2: Engineer girls are coming... (2/2)

Retournez à la saison 3, épisode 3: Et toi, tu fais quoi en 604 800 secondes ?

Retournez à la saison 3, épisode 4: De toutes les matières, c'est l'électromagnétisme que je préfère !

Retournez à la saison 3, épisode 5: Toutes ces femmes que j'admire...

Retournez à la saison 3, épisode 6: « Et toi, t'as déjà envoyé une sonde sur Pluton ? »

Retournez à la saison 3, épisode 7: Le meilleur moyen de réussir son année

Retournez à la saison 3, épisode 8: La Ligue des découvreurs extraordinaires !

Retournez à la saison 3, épisode 9: Étudier au bout du monde



Laissez un commentaire


Saisissez les caractères que vous voyez dans l\'image ci-dessus.