Femme Ingénieure

Saison 3, épisode 12 - Comment voit-on l'avenir en école d'ingénieurs ?

« Intelligence without ambition is a bird without wings. » ― Salvador Dalí

« For any of us in this room today, let's start out by admitting we're lucky. We don't live in the world our mothers lived in, our grandmothers lived in, where career choices for women were so limited. » ― Sheryl Sandberg

« Un amour, une carrière, une révolution : autant d'entreprises que l'on commence en ignorant leur issue. » - Jean-Paul Sartre

Nos étudiantes ont choisi de suivre des études d'ingénieurs par passion, par vocation et parce que l'ingénierie est un secteur en bonne santé, où les effets négatifs de la crise se font moins ressentir. Tout au long de leur cursus, elles construisent leur CV grâce aux différents stages obligatoires : elles affinent leurs choix et leurs ambitions. Nos futures ingénieures partagent leurs envies, leurs rêves et les difficultés qu'elles rencontrent parfois sur le chemin de leur carrière.

saison3,-episode-12---big.jpg

Prendre le temps de la réflexion les premières années

Si certaines étudiantes entrent en école d'ingénieurs avec une idée très précise du métier qu'elles souhaitent faire, la plupart sont encore en pleine réflexion ! Elles attendent notamment d'effectuer leurs premiers stages pour se confronter au monde du travail et préciser leurs choix. Alexia (ESME Sudria 1re année) fait partie de celles-là : « Je n'ai aucune idée de ce que je veux faire après mon diplôme. J'attends mes premières expériences pour mieux connaître les différents domaines d'ingénierie qui s'ouvrent à moi ! Ma famille n'est pas issue de ce milieu, c'est donc à moi de déterminer ce que j'aime. Étant en 1re année, je ne me sens pas pressée pour faire un choix. Je pense au contraire qu'il est important de se donner le temps de la réflexion avec quelques années d'études supplémentaires ! » Pour Anne-Sophie (IPSA 1re année), l'ingénierie est un domaine très vaste : « Je souhaiterais me tourner vers l'aérospatial mais j'aimerais voyager après mon diplôme, avant d'entrer dans la vie active. Je ne me vois pas travailler à Paris, j'aspire plutôt à retourner dans le Sud de la France. »

Les écoles mettent en place différents outils pour aider les étudiantes dans leurs démarches. « Plusieurs événements sont organisés même si la plupart sont dédiés aux dernières années, explique Anne-Sophie. Nous pouvons consulter la liste des Anciens pour des conseils ou pour obtenir un poste. » « Ces évènements sont également mis en place en région, avec des Anciens qui travaille dans le coin et peuvent nous apporter leur expérience, précise Alexia. Ces interlocuteurs sont de bons guides car ils sont passés par les mêmes étapes que nous. Pour l'instant, on apprend à chercher nos stages, à effectuer les bonnes démarches, à se présenter lors des entretiens... On nous donne aussi les clés pour commencer à comprendre le travail en entreprise : être en équipe, avoir un temps impartis et des contraintes, savoir s'exprimer... »

Les dernières années, les ambitions s'affirment

Après plusieurs stages et un séjour académique à l'étranger, nos étudiantes se font bien plus précises dans leur choix. Après son diplôme, Chloé (IPSA 5e année) souhaiterait, par exemple, faire de la gestion de projets : « J'aimerai plus particulièrement travailler dans l'aménagement de cabines, en bureau d'études peut-être. Ils testent les différents matériaux, leur poids et leur résistance, décident du nombre de sièges et d'allées, de l'agencement des cabines VIP... Ces éléments sont primordiaux car ils définissent la taille des avions commerciaux. J'ai toujours été attirée par le design, l'aménagement intérieur et je trouve que c'est un bon compromis entre ces passions et l'aéronautique. En ce moment, j'effectue mon stage en production. Cela donne une vue d'ensemble qui permet de mieux gérer ces projets car on connaît toute la chaîne et les domaines impactés. » Quant à Marine (IPSA 4e année), elle a plein d'idées ! « En fait, je n'ai pas de plan de carrière fixé mais plusieurs domaines qui me plaisent, raconte-t-elle. J'aimerais passer les concours de l'armée pour devenir pilote d'hélicoptère. J'ai d'ailleurs choisi l'IPSA par passion pour cet engin ! Si je ne réussis pas, j'aimerais intégrer Airbus Helicopters. Je pense m'orienter plus vers la technique que les affaires : c'est un milieu qui me semble trop violent pour moi. La plupart des grands groupes ne prennent les stagiaires qu'une seule fois, il est donc plus intéressant de les contacter en fin d'études qu'avant. Pour mon prochain stage, je pars dans la plus grande forge de France, en Champagne. J'y effectuerai des essais de résistance sur des alliages composites. »

Comme pour les premières années, les écoles sont présentes pour accompagner leurs étudiants dans cette étape importante. « Des ateliers RH sont mis en place, explique Marine. Des recruteurs de différentes entreprises viennent conseiller les 5es années et les Anciens. Des annonces sont également relayées sur l'Intranet. » Selon Chloé, le plus important, c'est de se faire sa propre expérience : « Je pense qu'on a la chance d'être dans un domaine moins touché par la crise et le chômage, où les débouchés restent assez nombreux. D'où l'importance de bien choisir ses études ! »


Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir quelles sont les associations étudiantes auxquelles nos futures ingénieures participent...


Retournez à la saison 3, épisode 1: Engineer girls are coming... (1/2)

Retournez à la saison 3, épisode 2: Engineer girls are coming... (2/2)

Retournez à la saison 3, épisode 3: Et toi, tu fais quoi en 604 800 secondes ?

Retournez à la saison 3, épisode 4: De toutes les matières, c'est l'électromagnétisme que je préfère !

Retournez à la saison 3, épisode 5: Toutes ces femmes que j'admire...

Retournez à la saison 3, épisode 6: « Et toi, t'as déjà envoyé une sonde sur Pluton ? »

Retournez à la saison 3, épisode 7: Le meilleur moyen de réussir son année

Retournez à la saison 3, épisode 8: La Ligue des découvreurs extraordinaires !

Retournez à la saison 3, épisode 9: Étudier au bout du monde

Retournez à la saison 3, épisode 10: Stagiaire, mode d'emploi

Retournez à la saison 3, épisode 11: Devenir ingénieure pour changer le monde



Laissez un commentaire


Saisissez les caractères que vous voyez dans l\'image ci-dessus.