Femme Ingénieure

27% des salariés du numérique sont des femmes

numerique femmes.jpg

C'est une publication de Liaisons Sociales Magazine qui l'affirme pour débuter son argumentaire. Intitulé Numérique cherche femmes désespérément, l'article pointe du doigt le manque de parité dans le secteur et tente d'en expliquer les raisons.

« Travailler à l'apprentissage du code informatique dès la primaire »

Le problème serait d'abord lié à la scolarité, bien avant l'entrée dans la vie active. L'article explique que les métiers de l'informatique demeurent obscurs pour les jeunes femmes qui ne s'y projettent rarement. « Il faut travailler à l'apprentissage du code informatique dès la primaire, assure Véronique di Benedetto, présidente de Femmes du numérique (Syntec) et interrogée par le magazine. Que cela devienne comme une nouvelle langue et faire participer les mères afin qu'elles encouragent leurs filles à se lancer dans cette filière. » Joël Courtois, directeur général de l'EPITA, l'école d'ingénieurs en informatique du Groupe IONIS, fait écho à ce point : « Actuellement, les écoles d'ingénieurs enregistrent entre 5 et 10 % de filles chaque année. »

La mixité, source de vision transverse et de performance

Pour Dominique Epiphane, sociologue au Cereq et coauteur du rapport « Femmes dans les métiers d'hommes : entre contraintes et déni de légitimité » (2014), une autre idée vient accentuer cette sous-représentation dans les métiers du numérique : « Les femmes s'interdisent elles-mêmes d'aller vers ces filières à cause de la difficulté d'organisation entre vie privée et vie professionnelle. » Pourtant, certaines entreprises, comme Capgemini et Hewlett-Packard, leur ouvrent la porte en reconnaissant que la mixité est source de vision transverse et de performance.



Laissez un commentaire


Saisissez les caractères que vous voyez dans l\'image ci-dessus.